Point de départ de l’expédition

Loin de toute civilisation, ou presque

En regardant par la fenêtre, on voit passer les nuages. La glace, la neige et les nuages se fondent en une magnifique coulisse de blanc et de cristal. Les rochers noirs sont le dernier point d’orientation. Un petit trou bleu apparaît dans le ciel. Et en deux minutes à peine, le ciel brille d’un bleu éclatant.

Bild_wolkenfetzen

Cela est uniquement possible à une altitude de 3’100 mètres. C’est en général une altitude pour les chercheurs, les alpinistes et les pilotes. Au Kulmhotel Gornergrat, on commence par s’installer confortablement dans sa chambre.

Le ciel à portée de main

Ici, les montagnes ne se réduisent pas à un alignement de sommets recouverts de neige devant un ciel bleu et à côté d’un télésiège. Au Gornergrat, on sent la proximité du ciel ainsi que la force immense des montagnes.

Bilder_gross_gletscher

Pratiquement à la verticale sous les fenêtres de l’hôtel se trouve le glacier. D’une longueur et largeur impressionnantes, il semble presque vivant par ses mouvements constants mais invisibles, et ressemble à un animal archaïque à la peau rude. Celui qui admire pour la première fois cet univers qui s’ouvre à lui ne l’oubliera jamais.